Mairie : 02 31 27 15 80

       Mairie pop'in

Météo

Cagny

Aujourd'hui, septembre 19, 2021
18:00-00:00

Nuageux

Nuageux
17 °C

Weather forecast from yr.no, delivered by the Norwegian Meteorological Institute and the NRK

Pre-Header Menu

18 - Rue de la Gare

Mis à jour le 29 mai 2018

 

Jusqu'en 1820, le chemin pour aller au Poirier (sente du Poirier) se situait un peu à l'ouest de l'actuelle rue de la Gare. C'est Louis-Auguste Mesnage, châtelain et maire de Cagny, qui, procédant à de nombreuses acquisitions et remembrements de terrains, créa, entre autres, le parc situé au sud du Grand chemin (route de Paris), le faisant clore de murs en pierres sèches sur tout son périmètre. Le chemin du Poirier fut ainsi déplacé à l'endroit que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de "rue de la Gare".

Carte de Trudaine
La rue de la Gare prit ce nom à partir de 1855, date de la création d'une halte ferroviaire sur la toute nouvelle voie ferrée Paris-Caen. Le Poirier a été rattaché à la commune de Frénouville en 1827.

 

Rue de la Gare
La rue de la Gare après les combats de juillet 1944.
Photo prise au niveau de l'actuel n°1 rue de la Gare, près du bureau de tabac, en regardant vers le nord. (Coll. Marguerite Dutac)

Rue de la Gare
Photo prise approximativement au niveau du futur croisement avec la rue Henri Philippe, en regardant vers la route de Paris.
On distingue à gauche le mur de pierres sèches qui clôturait le parc sur une longueur de 500 m au sud des maisons de la route de Paris. Un petit bois de 4 hectares bordait ce mur sur toute sa longueur. (Coll. Jean Siméon)

 

Quartier rue de la Gare
Quartier de la rue de la Gare, cité des Castors, sucrerie et Lucet en 1956

 

Après la guerre, les abords de la rue de la Gare se sont petit à petit urbanisés. D'abord par la construction de maisons en bois fournies par la Finlande. Puis, à partir de 1951, par la création de deux lotissements : la cité de la sucrerie destinée au logement des employés de l'usine et la cité des Castors, destinée également aux employés de l'usine qui y ont construit eux-mêmes leur propre maison sur des plans standardisés. C'est pour cette raison qu'elle fut nommée "cité des Castors".

Le lotissement du Lucet, créé en 1979, a permis d'atténuer la diminution de la population de Cagny où aucune autre construction n'est intervenue entre 1969 et 1982. Les rentrées financières de ce lotissement communal ont servi à la construction du centre de loisirs en 1981.

Plan cadastral 1826 Cagny
Bourg de Cagny et rue de la Gare (chemin du Poirier à Cagny) en 1826