Mairie : 02 31 27 15 80

Météo

Cagny

Aujourd'hui, janvier 27, 2021
03:00-06:00

Nuageux

Nuageux
6 °C

Weather forecast from yr.no, delivered by the Norwegian Meteorological Institute and the NRK

Pre-Header Menu

14 - L'école élémentaire

Mis à jour le 17 mai 2018

 

Au début du XVIIIe siècle un instituteur officiait déjà à Cagny.

En 1796, on affecta à une institutrice, Marie-Madeleine Béziers, l'ancien presbytère qui se situait près de l'actuel atelier communal (rue de la Poste).

En 1813, l'instituteur Pierre Lebas était également cordonnier et percepteur de la commune.

Ancienne école Cagny

Vers 1848, la commune de Cagny fit construire une mairie-école au bord de la route de Paris à la sortie est du village (emplacement de l'actuelle pharmacie). Le trottoir servait de cour de récréation. Le bâtiment a été détruit par les bombardement de juillet 1944. Sur la photo qui date de 1910, la classe d'Edgard Savet qui fut instituteur de 1897 à 1928, compte pas moins de 34 élèves de tous niveaux. Elle en comptera jusqu'à 60 !

Devant l'augmentation des effectifs, le conseil municipal décida, en 1933, de construire une nouvelle école ainsi qu'un logement d'instituteur et une nouvelle mairie à la sortie ouest du village. Il y avait deux classes, mais un seul logement que les deux familles d'institutrices se partageaient.

Classe e Mme Aubin
Classe de Mme Aubin (Mme Boissonnet) en 1936

 

Mairie et école pendant l'occupation

Pendant l'occupation, l'école fut réquisitionnée quelques temps par les soldats allemands.

Lors des combats de juillet 1944 les bâtiments subirent quelques dommages. Les tuiles des toits de la mairie et de l'école ayant été soufflées par les explosions, après la guerre on les remplaça provisoirement par du carton goudronné. En 1946, l'institutrice Henriette Boissonnet accueillait 45 élèves dans sa classe.

Marie et école Cagny 1951

Suite à l'implantation de la sucrerie en 1951, une troisième classe a été créée en 1954. C'était une classe enfantine. On s'installa dans le même baraquement que l'église, à côté de l'école.

En 1955-56-57 les lotissements des rues Lebaudy, Philippe, Vasse, du Foyer Rural firent croître les effectifs. On utilisa un baraquement de la Gépanor route de Troarn comme salle de classe.

Classe de Mme Mlabète 1955 1956
Classe de Mme Malbète en 1955-56 devant le baraquement de la Gépanor

Les effectifs continuant de croître, une nouveau groupe scolaire (future école maternelle) comportant deux classes, trois logements d'instituteurs et un plateau d'évolution fut construit en 1960.

A la rentrée de 1963, l'apport de nouveaux élèves du lotissement de la rue Henri Philippe fit passer les effectifs de 139 élèves pour 4 classes à 168 élèves. Le conseil fit agrandir l'ancienne école route de Paris en construisant deux classes. Les classes étaient fonctionnelles à la rentrée de 1964.

Ecole en 1963
Agrandissement de l'école élémentaire en 1963-64

Pour répondre à l'augmentation de population due à la construction du lotissement du Parc, une classe préfabriquée pour l'école élémentaire était installée en 1982 sur la rue des écoles, transformant celle-ci en impasse et augmentant ainsi la surface de la cour de récréation.

A la rentrée de 1985 une sixième classe primaire était créée, suivie d'une septième classe primaire en 1988.

On implanta une classe mobile double dans le jardin du logement de fonction derrière la mairie.

La classe libre de ce bloc accueillait la huitième classe de l'école primaire en 1991.

Un gros apport d'élèves dû à la création du lotissement des Hameaux de Cagny en 2014-2015 incita la municipalité à agrandir l'école élémentaire qui fut inaugurée en 2016. Deux salles de classe, deux salles d'activités, un préau, un centre de loisirs de 400 m² et un restaurant scolaire ont été construits. Le terrain de boules était transformé en un parking paysager.

Grope scolaire du Grand Chemin en 2015

En 1993, la mairie ayant été transférée rue Saint-Germain, son bâtiment est affecté à la bibliothèque. La fréquentation de celle-ci ayant augmenté régulièrement, une extension y a été réalisée en 2005.

En savoir plus